Apprivoiser le tricotin [+Concours Style Me Up!]

Apprivoiser le tricotin

L’une de mes principales préoccupations lorsque je pense à mes enfants, c’est de leur transmettre mes valeurs de simplicité volontaire. Cette simplicité, elle passe entre autres par le désir de cuisiner nos propres recettes maison, mais également de confectionner des articles de notre quotidien. Quand on m’a approché pour essayer un produit de la gamme Style Me Up! de la compagnie québécoise Wooky Entertainment, j’ai donc tout de suite été attirée par l’ensemble de tricot arc-en-ciel destiné aux enfants de 8 ans et plus.

L’ensemble comprend tout le nécessaire afin de réaliser un bonnet arc-en-ciel et un foulard infinité : les diverses pelotes de laine, deux métiers à tricoter, un crochet, une aiguille, deux rondelles pour créer des pompons et les instructions. Ces dernières, bien détaillées et imagées, nous rendent la tâche facile et sont adaptées aux enfants. Je dois avouer qu’avant de commencer à réaliser le bonnet, j’étais un peu stressée. Je me sentais en plein coeur d’une chanson de Tricot Machine. À l’endroit, à l’envers, tricoter sur le gros nerf. À l’envers, à l’endroit, une maille à la fois. Pourtant, avec les instructions claires et la forme des clous qui guide le crochet lors de la prise des mailles, la confiance est vite revenue. Je dois même avouer que le fait de me concentrer sur le tricot m’a rendue plus zen le temps d’une soirée.

Ce qui est merveilleux avec ce jeu, c’est qu’il ne va pas à l’encontre de nos valeurs familiales. Il permet à l’enfant d’apprendre de ses mains, de pratiquer le DIY. De plus, il n’est pas à usage unique : un autre bonnet est déjà en cours de création, cette fois-ci avec notre propre laine. Cet aspect me plait énormément, car il permet à l’enfant (et à l’adulte au coeur d’enfant que je suis) de suivre la mode et d’y aller de sa créativité. La pérennité de ce métier à tisser permet donc de réduire sa consommation, mais également le rythme tout en favorisant la concentration.

Bref, l’ensemble de tricot arc-en-ciel, c’est vraiment un chouette cadeau à offrir. Je suis donc vraiment heureuse de permettre à l’un(e) d’entre vous de le gagner grâce à la générosité de Wooky Entertainment.

[Concours terminé] Pour participer, vous n’avez qu’à laisser un commentaire au bas de ce billet en me racontant un souvenir ou une anecdote concernant le tricot. Bonne chance à toutes et à tous!

Ce concours prend fin le 24 janvier 2016, à 23h59 HNE, et s’adresse aux personnes de 18 ans et plus ayant une adresse valide au Canada. Le (la) gagnant(e) sera annoncé(e) sur la page Facebook d’Espresso double et sera également contacté(e) par courriel.

Mise à jour : La gagnante du concours est Julie Vachon. Bravo! Merci à toutes et à tous pour votre participation!

Publicités

32 réflexions sur “Apprivoiser le tricotin [+Concours Style Me Up!]

  1. Julia Giehler dit :

    Ce truc me semble pas mal pour faire des cache-cou aussi. En Allemagne, d’ou je viens, ça ne se trouve pas en magasin. J’en ai donc tricoté deux, il y a une dizaine d’années (pour moi et mon chum Québécois). C’est la dernière fois que j’ai tricoté. J’aimerais bien m’y remettre.

    J'aime

  2. Josée Drouin dit :

    Ce serait un cadeau super cool pour ma filleule! Elle veut toujours tricoter avec moi mais elle a ben de la misère, le tricotin serait l’outil parfait pour apprendre! Merci pour le concours!

    Aimé par 1 personne

  3. Caroline dit :

    Une anecdote de tricot? Hmmmm j’ai commencé une très belle cape (un genre de petit chaperon) pour N. quand elle était à l’hôpital, mais je n’avais pas pris conscience de l’ampleur du projet! J’y travaille encore 1 ou 2 soirs par semaine, et je suis loiiiiiin d’avoir terminé! J’espère que j’y arriverai avant qu’elle dépasse la taille!
    (C’est vraiment mignon, le petit ensemble de tricot. Si je gagne, je l’offrirai à ma nièce de 7 ans, qui adore travailler de ses mains!)

    Aimé par 1 personne

  4. Geneviève Belval dit :

    Ohhh my God! Ma grande Élise adorerait! Elle a commencé à faire du tricotin à 4 brins et ça serait tellement un beau challenge pour elle! J’aime beaucoup tricoter avec elle, je truove qu’elle me fait une belle relève pour plus tard! Et elle aussi, adore avoir son petit temps tranquille avec maman! 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. sophievillemure dit :

    j’ai déjà essayer le tricot je restait à Longueuil et ma mère Yamachiche et elle m’expliquait au téléphone comment faire, je ne comprenait pas pourquoi rendu au bout il manquait toujours une maille, l’enfer!!!!! mais tu me donne une lueur d’espoir, j’avais abandonner toute espoir

    Aimé par 1 personne

  6. Chantal Laliberté dit :

    hoooooo quel merveilleux concours. Mon plus beau souvenir est évidemment mes étés chez ma grand-mere. Nous avions toujours pleins de beaux projets artisanats sur notre liste. C’est elle qui a prit le temps de m’apprrendre ;a tricoter, quel patience!

    Aimé par 1 personne

  7. Geneviève Décarie dit :

    C’est ma grand-maman d’amour, aujourd’hui décédée, qui m’a offert de me montrer à tricoter… elle avait 85 ans, toute douce et rassurante « Ca va bien aller Geneviève, c’est facile ». On a commencé avec un foulard. Facile, facile! Malgré toute sa douceur, après 1h et après que j’aie mentionné que je n’étais plus capable d’insérer l’aiguille à tricoter dans une maille tellement que c’était serré (tsé! fallait pas que ça se défasse hein?), elle a pris le tricot de mes mains et m’a dit « malheureusement ma belle fille, ce n’est vraiment pas pour toi… » Depuis ce jour, je regarde les tricotins à vendre dans les magasins grandes surfaces et je me dis, peut-être que je pourrais essayer, mais je me rappelle toujours les yeux découragés de ma grand-maman d’amour et je laisse le tricotin sur la tablette… 🙂

    J'aime

    • Marie-Pier dit :

      Il faudrait que tu vois le seul essai (sans tricotin) que j’avais fait il y a 2 ans. Ça m’a découragé tellement les mailles étaient serrées et irrécupérables au bout d’un moment. Je compatis. Merci pour ce beau partage. 🙂

      J'aime

  8. Marie-Eve Boutin dit :

    Je tricotine maintenant depuis un an, j’en ai fait pour Noël à ma famille (chapeaux et foulard et cache-cou). Et c’est devenu une activité mère fille avec ma grande de 6 ans et j’adore nos moments épaule à épaule à tricotiner. Ce serait chouette pour elle d’avoir son premier ensemble tout coloré 🙂

    Aimé par 1 personne

  9. MamanEscargot dit :

    Oh wow quel bonne idée! Merci pour le concours!
    En fait, j’ai essayer d’apprendre a tricoter en novembre l’an dernier… Mais j’ai acheter les mauvaises aiguilles, alors je me suis retrouver à essayer de tricoter des minis foulards pour poupée… Pour finir par laisser de coté… J’aimerais bien essayer avec un tricotin et surtout, initier mes enfants!

    Aimé par 1 personne

  10. Madeleine Carrier-Laperrière dit :

    C’est ma voisine, lorsque j’avais 8 ans, qui m’a appris à tricotter. Je surveillais son bébé pendant qu’elle prenait sa douche ou faisait autre chose dans la maison et parfois lorsque bébé dormais, elle me montrait des choses extraordinaires comme le tricot ou encore comment jouer aux échecs. Aujourd’hui, c’est ma fille qui a 8 ans. Si on gagne, j’aimerais que l’on fasse des tuques à offrir aux immigrants de la Syrie (il y a une boite de dons au Musée McCord).

    Aimé par 1 personne

  11. Valérie Beauregard dit :

    Quand j’étais enceinte de ma première puce j’avais appris à tricoter grâce à ma belle maman et j’avais confectionner une belle paire de pantoufles pour le papa ! J’aimerais bien offrir ce kit à ma grande maintenant !!

    Aimé par 1 personne

  12. Sandra Mc Duff dit :

    Merci pour ce beau concours! J’adore le tricot, mais je fais toujours la même chose: des mailles simples et droites, ce qui donne toujours des foulards ou quand je me sens artistique, des couvertures pour les toutous de mes enfants. Une tuque, ca serait un grand changement, mais je laisserais mon plus vieux la faire, bien sur! 😉

    Aimé par 1 personne

  13. Francine Paiement dit :

    Wow!!! Depuis ma tendre enfance, je sais tricoter mais à la base des mailles simples pour réaliser que des foulards, je n’ai pas eue la chance d’apprendre d’autres techniques oh que j’aimerais cela pour faire des tuques, ca serait trop cool! Le tricot apporte beaucoup de relaxation dont j’ai grandement besoin, je compare un peu le tricot a des mandalas, cela nous transporte merci pour ce beau concours je tente ma chance mais j’aimerais bien gagner et recevoir ce beau kit!

    Aimé par 1 personne

  14. Mireille dit :

    J’ai encore mon premier tricotin avec lequel j’ai passé tant d’heures à m’amuser, ou m’occuper les mains, toute petite après que ma maman et ma grand-maman m’aient montré comment faire. C’est une vieille bobine de fil en bois sur laquelle on avait planté quatre petits clous et hop, c’était devenu un tricotin ! Maintenant, c’est ma fille de 8 ans qui l’utilise avec le même plaisir que moi à son âge

    Aimé par 1 personne

  15. g2-f362c17881b2dca7f57220df53b16208 dit :

    Ma fille artistique aimerait ! Moi, ça me réconcilirait peut-être avec le tricot, ma mère (une experte, elle fait tout !) a essayé de me montrer 100 fois, mais je ne fais jamais une maille de pareille 🙂

    Aimé par 1 personne

  16. julie Vachon dit :

    Bonjour! Je n’ai aucune anecdote de tricot!!! Quand j’avais huit ans j’avais un champignon en plastique avec quatre clou pour tresser un long ver en laine! C’est tout!! Donc, ce prix me permettrait d’avoir ENFIN une anecdote de tricot!! 😀

    P.S. Bravo pour le blog et oui, j’ai une adresse valide au Québec!! 🙂

    J'aime

  17. Andréanne dit :

    Vers l’age de 8-9 ans, j’ai essayée le tricot (avec l’aide de la femme a mon grand-pere, Margo) pour faire des pantoufles a la broche. J’ai fais, par la suite, 1 foulard par moi-meme que je n’est jamais reussis a finir car on ne m’as jamais montrer comment faire la fin pour tout attacher sans se defaire. Vous connaissez surement le résultats, les fils se sont détachés pour redevenir a l’état iniatiale, une bobine de fil hihi 🙂

    Aimé par 1 personne

  18. Véronique Dussault dit :

    Adolescente, j’ai déjà essayer de tricoter un foulard. Je voulais tricoter , comme ma mère me l’avais montrer, en faisant des rangs à l’endroit et à l’envers, je me suis perdue dans mon décompte et j’ai abandonner le projet….Mais j’ai le goût de retenter le tricot, étant donné que j’ai beaucoup de temps avec ma grossesse et si je « pogne » la piqûre, je pourrais confectionner quelque chose pour futur bébé.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s