Le mode de vie zéro déchet

Le mode de vie zéro déchet

On entend de plus en plus parler du mode de vie zéro déchet, notamment depuis que Béa Johnson a fait quelques apparitions dans nos médias à la sortie de son livre au Québec en 2014. (Il était temps!) J’ai appris à connaître ce mode de vie il y a environ trois ans grâce à un article trouvé au hasard sur le Web. Bien que ma famille soit encore loin du zéro déchet, nous avons appliqué plusieurs de ses principes, ce qui a amélioré notre qualité de vie.

Qui est Béa Johnson?

D’origine française, Béa Johnson s’installe définitivement aux États-Unis lorsqu’elle y rencontre son mari. Elle peut alors vivre ses rêves de princesse en adoptant le mode de vie américain. Pendant sept ans, elle s’offre tout ce qu’elle croit être le mieux pour son bonheur. Un jour, elle réalise qu’elle se sent vide, insatisfaite par cette hyperconsommation. Sa famille et elle décident alors de déménager en banlieue, à l’extérieur de la vie tourbillonnante de San Francisco.

En attendant de trouver la maison parfaite, la petite famille s’installe en appartement et range la majorité de ses meubles. Au bout de deux ans sans leurs effets personnels, ils réalisent tous que le strict nécessaire leur suffit, qu’ils n’ont pas besoin de tout ce superflu. Ils s’installent donc dans une maison deux fois plus petite et entament leur nouvelle vie basée sur la simplicité volontaire. La famille constate assez rapidement que les finances vont mieux, mais, surtout, que le temps qu’ils peuvent dorénavant passer ensemble est ce qu’il y a de plus précieux.

Les 5 règles du zéro déchet

Béa Johnson base son mode de vie zéro déchet sur la règle des 5R : Refuse, Reduce, Reuse, Recycle, Rot. En français, cela correspond à refuser, réduire, réutiliser, recycler et composter… et seulement dans cet ordre!

1- REFUSER

Il faut d’abord refuser ce dont nous n’avons pas besoin. Tout simplement. Et la consommation ne se résume pas seulement à nos achats. Si j’accepte un stylo qu’on m’offre, j’accepte alors qu’on produise plus de stylos à offrir gratuitement. Si je prends un article de toilette dans un hôtel, je vote pour qu’on en produise davantage et je m’encombre de cet article à la maison. Si je permets l’envoi de publicités dans ma boîte aux lettres, c’est encore plus de papier qui sera utilisé. Refuser empêche de s’encombrer, mais c’est aussi bon pour l’environnement.

2- RÉDUIRE

Le mode de vie zéro déchet commande ensuite de réduire ce dont nous avons besoin. Quinze paires de souliers? Sûrement pas! Afin de réduire, il convient d’analyser notre façon de consommer et nos besoins réels, et d’éviter ce qui nous pousse à acheter ou accepter des biens.

3- RÉUTILISER

Si nous ne pouvons ni refuser ni réduire quelque chose, c’est que nous le consommons. Avant même de recycler, il faut penser à réutiliser. Au bout de plusieurs cycles de recyclage, un objet finira à la poubelle… mais pas si nous le réutilisons! Béa Johnson réutilise, entre autres, en optant pour des contenants réutilisables lors de ses courses. (Elle élimine, par le fait même, l’utilisation du suremballage.) Elle emprunte, elle prête, elle échange, elle achète d’occasion, alouette! De plus, elle repense la fonction des objets (un joli verre peut contenir des crayons), elle répare et elle rapporte (les cintres chez le nettoyeur, par exemple).

4- RECYCLER

Ce qui s’avère la première option pour plusieurs arrive en quatrième ici. Pas mal, non? Le recyclage est tout de même une merveilleuse invention! Informez-vous des règles de votre municipalité, et n’oubliez pas d’amener vos objets électroniques et vos matières dangereuses à votre écocentre.

 5- COMPOSTER

Finalement, le reste devrait pouvoir se composter, pourvu qu’il s’agisse de matière organique. Plusieurs municipalités procèdent maintenant à la collecte du compost. Chapeau! Pour les autres, on espère que cela viendra et, en attendant, on s’informe sur la façon de le faire soi-même.

Pour en savoir plus…

Le blogue de Béa Johnson : Zero Waste Home
Son livre : Zéro déchet, paru aux Éditions Transcontinental en 2014.

Pratiquez-vous le style de vie zéro déchet?

Photo : Zero Waste Home

Publicités

2 réflexions sur “Le mode de vie zéro déchet

  1. Marie Noelle Marineau dit :

    Je trouve ça vraiment très inspirant! On s’entend, je suis super loin de ça, mais il y a quand même plusieurs de ces concepts que j’applique le plus possible et avec les enfants qui grandissent, je vais aussi faire de plus en plus d’efforts et les embarquer dans ça avec moi!

    Aimé par 1 personne

    • Lauraki dit :

      Marie-Noelle, en fait c’est chaque petite geste qui compte. Je suis loin de la jarre de déchet, même si je vais m’y essayer une fois pour un mois, pour voir, mais il y a beaucoup d’alternatives à mettre en place facilement. Bravo, continue et tu verras, c’est facile d’embarquer les enfants. Si c’est le modèle que tu leur donnes, ils le reproduiront plus facilement.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s